Retour aux Actualités
ACTUALITÉ FODAGO

Publié par - 1 octobre 2020

ENTREVUE – RENCONTREZ Me AMANDINE BOURILLON, NOUVELLE ADDITION CHEZ FODAGO !

Me Amandine Bourillon s’est jointe au cabinet à l’été 2020 à titre de notaire au sein de l’équipe du droit de la personne. Elle est diplômée en notariat au Québec et en France. Cette double diplomation lui permet de couvrir un vaste champ de compétences de part et d’autre de l’Atlantique. Ayant débuté sa carrière en 2005, elle a acquis une solide expérience dans des études notariales de toutes tailles. Au-delà de ses dossiers en immobilier, elle apprécie particulièrement conseiller des clients en droit patrimonial de la famille. Apprenez à la connaitre davantage !

Amandine, qu’est-ce qui t’a poussé à venir t’installer au Québec ?

J’ai suivi mon mari qui a revendu sa compagnie à une entreprise québécoise. Mais en ce début d’année, alors que je m’étais ouvert les portes d’un possible retour en France avec le tirage au sort des offices créés en France, j’ai eu MON choix à faire. Le Québec a gagné mon cœur pour la qualité de vie et son ouverture.

Quel est ton champ d’expertise ?

J’aime réfléchir avec mes clients à la prévention des épreuves de la vie. Je souligne en souriant que si mon travail est bien fait, je devrais en laisser peu à mes confrères avocats 😉

Qu’est-ce que tu aimes dans la pratique du droit? Laisser tourner mon cerveau sur des dossiers présentant beaucoup de paramètres pour trouver LA solution. Cette petite lumière qui s’allume est gratifiante !

Pourquoi t’es-tu joint à notre cabinet ? Qu’est-ce qui t’a attiré chez FODAGO ?

Pour moi il est essentiel de réfléchir à plusieurs pour optimiser une issue. Je suis très heureuse de pouvoir assurer à mes clients que tous mes doutes seront soupesés à la lumière de plusieurs pensées. Je vais proposer au cabinet le titre honorifique mensuel d’« éclair de génie » à remettre à un membre de nos équipes ! 😉

Quels sont tes passe-temps ?

Il faut que je brûle mon énergie pour oxygéner mon cerveau. Alors je cours, je roule, je glisse, je nage, je bouge beaucoup ! Ma passion reste l’équitation et je songe à me retrouver sous peu un centre équestre.

Si tu n’étais pas notaire que ferais-tu ?

J’élèverais des chevaux !

 

Vous aimerez aussi