Stéphane Chatigny, LL.B, D.E.A

Associé | Avocat

450 670-3656, poste 262 schatigny@fodago.ca

À propos

Me Stéphane Chatigny s’est joint au cabinet en janvier 2022 comme avocat et associé. Diplômé en droit de l’Université Laval et en droit de l’Union européenne de l’Université Toulouse 1 Capitole en France, il exerce à titre d’avocat plaidant depuis 1998, notamment pendant plusieurs années au sein de grands cabinets d’avocats canadiens et du Service juridique de BCE/Bell Canada.

Spécialisé en conseil et résolution de litiges, incluant les modes alternatifs aux tribunaux, il a plaidé devant tous les tribunaux judiciaires du Québec, la Cour fédérale, la Commission d’enquête sur le programme des commandites et les activités publicitaires (Commission Gomery), le Tribunal administratif du Travail et des arbitres privés.

Il représente également sa clientèle asiatique auprès des décideurs administratifs du gouvernement du Québec, dans le cadre du Programme des immigrants investisseurs.

En plus de son engagement dans la résolution de litiges, Me Chatigny met ainsi à la disposition des clients du cabinet, sa connaissance intime de la Chine et de Hong Kong, ville où il a pratiqué pendant dix ans. En août 2020, il fut d’ailleurs appelé à témoigner à titre d’expert, devant le Comité spécial de la Chambre des Communes sur les relations sino-canadiennes.

Me Chatigny agit notamment dans les matières telles que : liquidation successorale, immobilier, conflits entre actionnaires, responsabilité délictuelle et contractuelle, droit de l’emploi, concurrence déloyale, ainsi qu’en immigration des gens d’affaires vers le Canada.

» LIRE LES ARTICLES DE STEPHANE CHATIGNY

Implications

Fondation Hôpital Pierre-Boucher

  • Comité organisateur du Salon des vins de Californie, éditions 2023 et 2024
  • Membre du conseil d’administration – 2024

Formation

Baccalauréat en droit (LL.B.) – Université Laval – 1991

Diplôme d’études approfondies (D.E.A.), en droit de l’Union européenne – Université Toulouse I Capitole (France) – 1994

L’HUMAIN
DERRIÈRE LE
PROFESSIONNEL